ITINERAIRE

On part où ?

Le choix de l’itinéraire s’est dessiné rapidement. Au début, nous nous posons la question d’un tour du monde. Puis nous trouvons que voyager sur les 5 continents en un an semble un pari bien trop ambitieux qui ne correspond pas à notre envie de voyager à notre rythme et en douceur. En effet, nous souhaitons privilégier les rencontres et le partage.

Par ailleurs, le choix du vélo nous oblige à réduire nos objectifs. Nous nous tournons spontanément vers l’ Europe et l’Asie qui nous permettrons de réaliser plusieurs rêves :

  • goûter à l’hospitalité turque,
  • siroter un cocktail sur une plage paradisiaque en Thaïlande,
  • faire la roue sur la grande muraille de Chine
  • partager un bol d’Airag dans une yourte en Mongolie

Cette solution nous offre également la possibilité de ne pas prendre l’avion, une option plus en adéquation avec nos convictions écologiques.

Les contraintes

Les contraintes climatiques ont défini notre date de départ au beau milieu de l’été afin de limiter des conditions trop extrêmes (trop chaud/trop froid).

Le paramètre temporel représentera également un facteur déterminant dans nos choix. Nous serons peut-être amenés à changer nos projets pour avancer plus vite ou, au contraire, ralentir un peu. À l’heure d’aujourd’hui , notre objectif est de réaliser notre voyage en un an et notre seule contrainte temps est celle de la traversée de l’océan indien en porte-conteneurs au départ de Dubaï le 2 décembre 2016.

La sécurité représentera aussi un paramètre pouvant nous obliger à changer nos plans.